Cet article date de plus de dix ans.

Christine Boutin retire sa candidature et rallie Nicolas Sarkozy

Après avoir beaucoup tonné contre le système de parrainages, Christine Boutin renonce. La présidente du Parti chrétien-démocrate, ministre au début du quinquennat, annonce son soutien à Nicolas Sarkozy pour la présidentielle. Elle explique ce choix par une convergence sur les valeurs.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Elle a passé une "alliance "
avec Nicolas Sarkozy. Christine Boutin s’est retirée de la course à la
présidentielle. La présidente du Parti chrétien-démocrate était l’invitée du
journal de 20 heures de TF1. L'ancienne ministre du Logement juge que le
président de la République, probable candidat, "rejoint les valeurs " qu’elle
défend, tandis que François Hollande est l'"adversaire de toutes ses
idées
". Elle a notamment cité le "non au mariage homosexuel " et "non à l'euthanasie ", deux positions que Nicolas Sarkozy a réitérées dans une interview au Figaro magazine.

Une centaine de candidats
aux législatives

Dans le cadre de cette "alliance "
avec Nicolas Sarkozy, Christine Boutin a annoncé que son parti présentera "100
candidats
" aux législatives. Il s’agit d’un retournement complet de position
pour la présidente du Parti chrétien-démocrate.

Jusqu’ici, elle avait
surtout fait parler d’elle pour protester contre ses difficulté à obtenir les
500 parrainages nécessaires à sa candidature. Elle avait évoqué un soutien à François
Bayrou en cas d’échec dans cette quête. En décembre, Christine Boutin
avait successivement assuré qu’elle irait "jusqu’au bout quel qu’en soit le prix "
et menacé de "lâcher une bombe atomique dans la campagne de Nicolas
Sarkozy
" si elle ne parvenait pas à être candidate.


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.