Christian Estrosi démissionne de la présidence de la région Paca et assure qu'il ne veut pas rentrer au gouvernement

L'élu Les Républicains est actuellement premier adjoint de la ville de Nice. Il en souhaite en redevenir le maire.

Christian Estrosi lors d\'un meeting des Républicains, à Paris, le 24 avril 2017.
Christian Estrosi lors d'un meeting des Républicains, à Paris, le 24 avril 2017. (MARTIN BUREAU / AFP)

Christian Estrosi a annoncé sa démission de la présidence de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, lundi 8 mai, lors d'une réunion publique à Nice (Alpes-Maritimes). L'élu Les Républicains souhaite redevenir maire de Nice. Il est actuellement premier adjoint de la ville de Nice. Le maire de Nice, Philippe Pradal, a remis sa démission au préfet, lundi soir.

"Mon objectif c'est résolument Nice"

Christian Estrosi a expliqué avoir pris sa décision par l'attentat sur la promenade des Anglais. "Le 14 juillet 2016 a été pour moi, comme pour tous les Niçois, une meurtrissure (...) qui restera une plaie à vif jusqu'à mon dernier souffle", a-t-il expliqué. Il assure par ailleurs que cette démission n'est pas liée à l'élection d'Emmanuel Macron, à qui il a apporté son soutien, et à la constitution du futur gouvernement.

Christian Estrosi ajoute que la majorité au conseil régional de Paca devra maintenant désigner un successeur, et qu'il souhaite se consacrer à la ville de Nice.