Cet article date de plus de neuf ans.

Chômage en hausse : +5% en un an, au plus haut depuis 12 ans

Le nombre de demandeurs d'emploi sans activité en France métropolitaine a nettement progressé en novembre pour le septième mois consécutif, atteignant 2.844.800 personnes, soit 29.900 de plus qu'en octobre (+1,1%). Sur un an, la hausse dépasse 5%.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le logo de Pôle Emploi (AFP)

Le nombre de demandeurs d'emploi sans activité en France métropolitaine a nettement progressé en novembre pour le septième mois consécutif, atteignant 2.844.800 personnes, soit 29.900 de plus qu'en octobre (+1,1%). Sur un an, la hausse dépasse 5%.

L'emploi est la première préoccupation des Français, selon les sondages, et devrait le rester. Car pour le septième mois consécutif, le chômage a encore augmenté en France en novembre pour atteindre son plus haut niveau depuis novembre 1999.

Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A (ceux n'ayant exercé aucune activité) a augmenté de 29.900 (+1,1%) le mois dernier en France métropolitaine pour s'établir à 2.844.800. Sur un an, la hausse est de 5,6% en métropole.

Le sujet risque de s'inviter plus que jamais dans la campagne, alors que Nicolas Sarkozy avait promis de faire baisser le chômage et s'était fait élire en 2007 sur le slogan "travailler plus pour gagner plus".

Plus de 4,2 millions de demandeurs d'emploi en métropole : + 5,6 % sur un an

Avec les départements d'Outre-mer, le nombre de demandeurs d'emploi s'établit à 4.510.500, un chiffre qui pourrait peser lourd dans le choix des électeurs à quatre mois de la présidentielle de 2012.

Parmi les plus touchés, les jeunes et les seniors. En catégorie A, le nombre de demandeurs de moins de 25 ans a progressé de 2,2% (+2,3% sur un an) et de 1,5% pour les plus de 50 ans de 1,5% (+15,4% sur un an).

Le taux de 10% pourrait être franchi mi-2012

L'avenir s'annonce sombre. L'Insee a annoncé le 1er décembre que le taux de chômage au sens du Bureau international du Travail (BIT) avait augmenté de 0,2 point au troisième trimestre à 9,3% en métropole (9,7% en incluant les départements d'outre-mer). Et dans sa note de conjoncture publiée le 15 décembre, l'institut de la statistique estime que le taux de chômage pourrait atteindre 9,6% fin juin 2012 en métropole et dépasser 10% sur la totalité du territoire.

Un thème dominant de campagne

Tous les sondages le disent : l'emploi est la première préoccupation des Français. Depuis le début du quinquennat de Nicolas Sarkozy, la hausse est supérieure à 30%, malgré les multiples promesses du président de la République.

La campagne aura pour thème dominant le chômage et les plans sociaux qui se multiplient. Comme l'a rappelé la secrétaire nationale de l'UMP Valérie Rosso-Debord lundi, Nicolas Sarkozy a annoncé la tenue d'un sommet sur l'emploi le 18 janvier. A quatre mois de la présidentielle, pas sûr que cela suffise aux électeurs à qui il avait promis, à de multiples reprises, une baisse du chômage .

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.