Cet article date de plus de neuf ans.

Cannabis : Cohn-Bendit soutient Duflot

Le cannabis à l'honneur ce matin. Il s'agit bien sûr des réactions aux propos de Cécile Duflot sur la dépénalisation de son usage. Claude Bartolone pour le PS parle d'erreur de jeunesse. Daniel Cohn-Bendit soutient une ministre qui ne se renie pas.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La revue de presse matinale des radios (FTV)

Le cannabis à l'honneur ce matin. Il s'agit bien sûr des réactions aux propos de Cécile Duflot sur la dépénalisation de son usage. Claude Bartolone pour le PS parle d'erreur de jeunesse. Daniel Cohn-Bendit soutient une ministre qui ne se renie pas.

Cécile Duflot a mis les pieds dans le plat hier en évoquant son choix pour la dépénalisation du cannabis. Un appel du 5 juin en quelque sorte qui provoque ire ou soutien. Côté soutien c'est le leader de mai 68, Daniel Cohn-Bendit qui rappelle que la ministre a juste donné son avis personnel.

A l'inverse le Ps n'apprécie guère à quelques jours du premier tour des législatives. Claude Bartolone parle d'une "une erreur de jeunesse gouvernementale".

Rama Yade craint une concentration excessive des pouvoirsentre les mains d'un seul parti politique, si la gauche remporte les élections. Y compris au niveau de la justice, où Rama Yade reconnait un manque d'indépendance des magistrats.

Valérie Pécresse s'inquiète des conséquences de la réforme de la retraite. A ses yeux c'est une aventure économique qui va couter cher au pays.

Quant à la campagne proprement dite, Xavier Bertrand nie la mener mollement, ni sur sa circonscription, ni sur le reste du pays. Les valeurs du travail et de l'autorité portées par la droite sont partagées par une majorité de Français.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.