Marine Le Pen exagère-t-elle le coût de l'immigration pour l'Etat ?

Invitée de "C Politique", la présidente du FN a affirmé que l'immigration coûte chaque année à l'Etat entre 35 et 70 milliards d'euros. 

Marine Le Pen sur le plateau de \"C Politique\", sur France 5, le 7 octobre 2012.
Marine Le Pen sur le plateau de "C Politique", sur France 5, le 7 octobre 2012. (IBO / SIPA)

Chaque dimanche, francetv info décrypte et vérifie les propos de l'invité de "C Politique", sur France 5. Cette semaine, la présidente du Front national, Marine Le Pen, était invitée sur le plateau.

POLITIQUE – L'immigration coûte-t-elle aussi cher aux finances publiques que ce qu'affirme Marine Le Pen ? Invitée de France 5, dimanche 7 octobre, la présidente du Front national a assuré que "selon les études, l'immigration coûte entre 35 et 70 milliards d'euros par an à la France"

Ce n'est pourtant pas ce que dit la principale étude menée sur ce sujet. Selon ce rapport (PDF) commandé par le ministère du Travail et publié en juillet 2010, les immigrés sont, par rapport aux individus nés en France, "environ 1,6 fois plus nombreux à recevoir des allocations chômage, 3,8 fois plus représentés parmi les bénéficiaires du RMI, et en moyenne 2,5 fois plus dépendants des aides au logement". Mais dans le même temps, ils sont aussi beaucoup moins nombreux à percevoir des prestations de santé ou des pensions de retraite. Et un certain nombre d'entre eux travaillent, et s'acquittent donc de cotisations sociales. 

Marine Le Pen dénonce une "étude idéologique"

Résultat : les auteurs de cette étude constatent que lorsque les immigrés reçoivent de l'Etat 47,9 milliards d'euros, ils reversent dans le même temps 60,3 milliards d'euros. Soit un solde positif de 12,4 milliards d'euros. 

"Si l'immigration rapporte 12 milliards, il faut la doubler, ça rapportera 24 milliards. Ou la tripler, ça rapportera 36 milliards !" s'est agacée dimanche Marine Le Pen. "Les Français ne sont pas dupes de ce type d'études, qui sont tout à fait idéologiques. (…) Je crois qu'aujourd'hui, ceux qui persistent à dire que l'immigration rapporte de l'argent en France trompent les Français."