Cet article date de plus de douze ans.

C'est le suspense en Alsace, où l'UMP obtient à peu près le même score que les listes PS et Verts cumulées

Dans la seule région restée à droite en 2004, le FN (13,49%)annonce son maintien au second tour.Avec 34,94% des voix, le sénateur UMP Philippe Richert, qui mène la liste de Majorité alsacienne, devance le PS (18,97%) et Europe Ecologie (15,60%).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Philippe Richert, tête de liste UMP en Alsace (AFP - Frederick Florin)
Dans la seule région restée à droite en 2004, le FN (13,49%)annonce son maintien au second tour.

Avec 34,94% des voix, le sénateur UMP Philippe Richert, qui mène la liste de Majorité alsacienne, devance le PS (18,97%) et Europe Ecologie (15,60%).

Philippe Richert fait un peu mieux que son charismatique prédécesseur, Adrien Zeller, décédé en août dernier, qui avait obtenu 34,06% en 2004. Il a annoncé son intention de mobiliser les abstentionnistes alsaciens et envisagé une alliance avec le Modem (4,44%), qui n'a pas dévoilé ses projets pour le second tour.

Jacques Bigot, tête de liste du PS, a fait à lui seul autant que la liste d'union PS/Verts de 2004, ce qui relativise le succès de la liste UMP. "Les 15% d'Europe Ecologie complètent les nôtres, naturellement nous avons une entente parfaite sur le programme, je dis que nous pourrons gérer demain la région avec eux et avec tous ceux qui sont prêts à se rassembler", a déclaré Jacques Bigot, estimant que la gauche avait des réserves "encore plus à gauche que le PS".

"Le score d'Europe Ecologie Alsace est en-deçà de nos espérances. On a un contexte très regrettable d'abstentions", a déclaré le tête de liste écologiste Jacques Fernique, alors qu'un sondage l'avait présenté comme le futur président de région.

Le FN, mené par Patrick Binder, a obtenu 20% à Mulhouse, mais seulement 13,49% sur l'ensemble de la région, loin des 18,58% de 2004. Son chef de file a annoncé son souhait de s'allier avec l'autre mouvement d'extrême droite, Alsace d'Abord, qui a obtenu 4,98% des voix, contre 9,42% en 2004.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.