Cet article date de plus de douze ans.

Borloo interpelle Sarkozy

Le candidat potentiel des centristes a entamé lundi sa précampagne estivale à Poitiers en interpellant Nicolas Sarkozy.
Article rédigé par Francetv 2012
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Jean-Pierre Raffarin accueille Jean-Louis Borloo à la gare de Poitiers, le 18 juillet 2011 (AFP / Alain Jocard)

Le candidat potentiel des centristes a entamé lundi sa précampagne estivale à Poitiers en interpellant Nicolas Sarkozy.

En déplacement au Futuroscope, Jean-Louis Borloo a demandé au chef de l'Etat, dans un courrier, de convoquer le Parlement en Congrès pour "informer les Français" et "débattre de la crise" de la dette en Europe.

Le président du Parti radical s'est affiché pour l'occasion aux côtés de l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin (UMP).

Voir la video

Candidat à l'investiture de la Confédération des centres (ARES), Jean-Louis Borloo, ex-ministre de l'Ecologie, doit s'affirmer sur la scène politique avant l'automne, date à laquelle il dira s'il est ou non candidat. Dans ce but, il a choisi de consacrer son été à aller sur le terrain à la rencontre des Français.

L'affiche Borloo-Raffarin a probablement comblé de joie le député du Nord, ancien maire de Valenciennes, qui n'a jamais caché son ambition de réunir un jour tous les centristes de la majorité, qu'ils soient dans ou hors de l'UMP. Jean-Louis Borloo a été ministre du gouvernement Raffarin de 2002 à 2005 (Rénovation urbaine puis Emploi).

Si l'ex-Premier ministre Raffarin revendique sans ambiguïté son appartenance au parti présidentiel, il a récemment déclaré qu'une candidature Borloo à la présidentielle "pourrait être utile", tout en soulignant que "s'il y a un risque Le Pen, Jean-Louis Borloo devra comprendre qu'il ne peut pas courir ce risque".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.