Présidentielle 2017 : en meeting à Blois, Benoît Hamon tente de rebondir

En meeting à Blois (Loir-et-Cher) mardi 21 février, Benoît Hamon a tenu un meeting original, interagissant avec les militants. France 2 fait le point sur son début de campagne quelque peu plombé par les jeux d'appareil.

France 2

Lors de son meeting à Blois, mardi 21 février dans le Loir-et-Cher, Benoît Hamon s'est livré à un exercice particulier. Le candidat à la présidentielle a permis à des sympathisants tirés au sort de lui poser des questions. Grâce au public, l'ancien ministre de l'Éducation nationale peut décliner ses thèmes fétiches, comme le revenu universel, la loi Travail ou le service public. L'occasion aussi de tacler Emmanuel Macron et François Fillon.

"De quel droit je dirais Jean-Luc écrase-toi ?"

Benoît Hamon n'a cependant pas échappé aux questions sur l'impossible union de la gauche, auxquelles il a répondu qu'il n'y aurait pas d'accord électoral avec Jean-Luc Mélenchon. "De quel droit je dirais Jean-Luc écrase-toi ?", a-t-il assené, assurant néanmoins que son gouvernement "aura toutes les nuances de la gauche". Benoît Hamon devra désormais convaincre les leaders de son propre camp.

Le JT
Les autres sujets du JT
Benoît Hamon, le candidat socialiste à la présidentielle, à Châtenoy (Loiret), le 13 février 2017.
Benoît Hamon, le candidat socialiste à la présidentielle, à Châtenoy (Loiret), le 13 février 2017. (MAXPPP)