Benoît Hamon se plaint de ne pas être invité dans "L'Emission politique", France Télévisions lui répond

Les responsables des cinq principaux partis politiques du pays seront interviewés jeudi soir, mais pas le fondateur du mouvement Génération.s, qui a quitté le Parti socialiste.

L\'ancien candidat à la présidentielle Benoît Hamon sur le plateau de \"L\'Emission politique\", le 18 mai 2017.
L'ancien candidat à la présidentielle Benoît Hamon sur le plateau de "L'Emission politique", le 18 mai 2017. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

"Votre programmation jette un doute extrêmement regrettable sur la neutralité du service public, et alimentera les soupçons que nos concitoyens nourrissent envers leurs médias publics." Dans une lettre adressée Delphine Ernotte, la présidente de France Télévision, l'ancien candidat socialiste à la présidentielle Benoît Hamon proteste contre la programmation de "L'Emission politique", diffusée jeudi 17 mai sur France 2, à laquelle il n'a pas été invité.

Pour son dernier numéro de la saison, "L'Emission politique" propose en effet un format inédit avec des interviews successives de responsables des cinq principaux partis politiques du pays : Christophe Castaner (La République en Marche), Olivier Faure (Parti socialiste), Marine Le Pen (Front national), Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) et Laurent Wauquiez (Les Républicains).

Pas de débat

"L'Emission politique" voulait au départ organiser un grand débat entre les leaders des différents mouvements, mais face au refus de certains responsables politiques, elle a changé de formule avec des interviews séparées des différents intervenants.

Sous la pression du parti du président de la République, le débat initialement prévu a été modifié en une succession d'interviews et certains invités envisagés ont finalement été mis à l'écart.Benoît Hamon

Le fondateur du mouvement Génération.s juge qu'il aurait "été logique" d'inviter "l'un des cinq candidats ayant rassemblé le plus de suffrages lors de la dernière présidentielle" ou "d'inviter la force politique qui, de l'avis général, a porté le plus d'idées innovantes depuis plus d'un an maintenant". "Pourquoi encore n'inviter aucun représentant de l'écologie politique ?" interroge-t-il ainsi dans ce courrier.

"Il sera invité lors d'un prochain numéro"

La direction de l'information de France Télévisions lui a répondu dans un communiqué : "Pour son numéro du 17 mai sur la première année du mandat d'Emmanuel Macron, 'L'Emission politique' a fait le choix d’inviter les dirigeants des cinq principales formations politiques : LREM, LR, le FN, la France insoumise et le PS. Benoît Hamon, que l'émission a bien suivi lors de la campagne présidentielle, n’est plus au Parti socialiste. Il sera bien entendu invité lors d’un prochain numéro."