Cet article date de plus de douze ans.

Barnier veut favoriser la souveraineté alimentaire

Il faut favoriser la production locale aux Antilles, a estimé vendredi le ministre de l'Agriculture
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre de l'Agriculture et de la Pêche, Michel Barnier, sur France 2 (© F2)
Il faut favoriser la production locale aux Antilles, a estimé vendredi le ministre de l'AgricultureIl faut favoriser la production locale aux Antilles, a estimé vendredi le ministre de l'Agriculture

Un "très gros travail" doit être fait dans l'agriculture et la pêche pour recréer "une souveraineté alimentaire", a déclaré Michel Barnier sur France 2.

"Il n'y a pas eu suffisamment de soutien à la production locale", a-t-il reconnu, avant d'annoncer: "Nous allons construire et reconstruire des filières."

Le ministre a cité l'exemple de la Guadeloupe, où "plus de la moitié du boeuf" consommé est importée, ainsi que 95% des volailles.

Il a évoqué la Réunion, qui importait aussi l'essentiel de sa viande. "On a créé un pôle viande avec le soutien de l'Union européenne, des collectivités locales et de l'Etat français et l'on a retrouvé de la souveraineté alimentaire", a-t-il déclaré, affirmant que le gouvernement voulait faire la même chose aux Antilles.

Voir l'interview en intégralité sur le site des 4 Vérités

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.