Cet article date de plus de trois ans.

Bandes rivales dans l'Essonne : des guerres sans raison ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Bandes rivales dans l'Essonne : des guerres sans raison ?
Bandes rivales dans l'Essonne : des guerres sans raison ? Bandes rivales dans l'Essonne : des guerres sans raison ? (France 2)
Article rédigé par France 2 - D.Schlienger, M.Dana, C.Ricco, France 3 Ile-de-France
France Télévisions
France 2

Deux jeunes ont été interpellés, dans l'enquête sur l'agression d'un jeune de quinze ans devant son lycée à Saint-Michel-sur-Orge (Essonne). Ils sont soupçonnés d'être les auteurs de coups de marteau. Il pourrait s'agir d'un nouveau règlement de comptes entre bandes rivales.

C'est ce qu'ils appellent "faire une descente" : vendredi 28 mai à 12h40, une quinzaine de jeunes habillés de noir arrivent en courant devant le lycée de Saint-Michel-sur-Orge, dans l'Essonne. Ils agressent alors un élève de quinze ans isolé, l'attaquent et s'acharnent sur lui, à coups de marteau. L'élève est aujourd'hui toujours hospitalisé, dans le coma. C'est un énième épisode d'une guerre sans fin entre deux bandes ennemies de l'Essonne.

"Quand cela va-t-il cesser ?"

Devant les lycéens, les parents d'élèves et les élus des deux communes concernées, la mère de la jeune victime est désemparée. "Notre fils a été attaqué par une bande de jeunes, qui ont fracassé son cràne à l'aide d'un marteau. Nous ne comprenons pas cette violence, quand cela va-t-il cesser ? Quand cela va-t-il cesser ?", interroge-t-elle, en larmes. Les deux cités vivent au rythme de cette rivalité, qui est intégrée dans les mentalités de tous, alors que personne ne se souvient vraiment de l'origine du conflit.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.