Cet article date de plus de sept ans.

Pour le PDG de Dailymotion, le projet avec Yahoo! était "enthousiasmant"

La plateforme de vidéos française intéressait la firme américaine, mais son rachat a été bloqué par Bercy. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Cedric Tournay, PDG de Dailymotion, le 25 janvier 2011 à Paris.  (CHRISTOPHE PETIT TESSON / MAXPPP)

"Le projet industriel discuté avec Yahoo! et Orange était enthousiasmant pour Dailymotion", regrette Cédric Tournay, le PDG de Dailymotion, interviewé par LeMonde.fr, vendredi 3 mai. Le géant américain souhaitait racheter à France Télécom 75% du capital de sa filiale Dailymotion, mais l'Etat, qui détient encore 27% du capital de l'opérateur historique, ne voulait pas aller plus loin que 50%.

"Je regrette le blocage gouvernemental, parce que nous vivons dans un environnement mondialisé où nous devons, pour le bien de nos entreprises, faire des choix qui maximisent nos chances de succès sur le long terme", explique-t-il.  "Le projet industriel discuté avec Yahoo! et Orange était enthousiasmant pour Dailymotion, car il consistait à faire de nous la plateforme vidéo du groupe américain au niveau mondial", souligne le patron du site, qui pointe : "Certes, nos racines sont françaises, nos équipes aussi, majoritairement, mais nous sommes présents à Londres, à New York, à Palo Alto..." 

Toutefois, Cédric Tournay confirme au Monde.fr que Dailymotion a depuis reçu "de nombreuses marques d'intérêt du monde entier", dont celle des actionnaires du Monde, selon le site spécialisé Wansquare.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.