Cet article date de plus de huit ans.

Après Cannes, Francetv2012 dresse le (premier) palmarès des meilleures vidéos des législatives

Face au manque d’enthousiasme de la campagne des législatives, certains candidats n’hésitent pas à poster des vidéos sur le Net. Tant pour bénéficier d’une meilleure visibilité que pour se différencier des concurrents. Palmarès post-Cannes !
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Capture d'écran de "Moi député, ..." de Rama Yade (DR)

Face au manque d'enthousiasme de la campagne des législatives, certains candidats n'hésitent pas à poster des vidéos sur le Net. Tant pour bénéficier d'une meilleure visibilité que pour se différencier des concurrents. Palmarès post-Cannes !

Lassitude des électeurs après un an de campagne présidentielle, scrutin délaissé par les Français ou tout simplement manque d'intérêt médiatique, les élections législatives imposent aux candidats de redoubler d'inventivité.

Du coup, pour se différencier, certains candidats n'hésitent pas à se mettre en scène via des vidéos. Pas toujours avec bonheur.

Francetv2012 dresse son palmarès, une fois la fièvre Festival international du film de Cannes retombée.

Meilleure interprétation féminine

Dernière vidéo en date, celle de Rama Yade, candidate radicale soutenu par "le centre pour la France" (MoDem), qui a pastiché mardi 29 mai l'anaphore - "Moi président" de François Hollande - qui avait marqué les esprits, lors du débat de l'entre-deux tours de la présidentielle.

Le thème de la candidate dans la 2e circonscription des Hauts-de-Seine devient donc : "Moi députée, ..." (à partir de 57 secondes).

Meilleur interprétation masculine

Autre candidature, cette fois loufoque : celle d'Alessandro Di Giuseppe qui se présente dans la 1ere circonscription du Nord sous les couleurs de l'Eglise de la Très Sainte Consommation.

La vidéo, qui ne pouvait évidemment pas râter un célèbre hôtel de Lille, se passe de commentaire.

Meilleur scénario

Pousser l'électeur à prendre le chemin des urnes les 10 et 17 juin, c'est aussi l'objectif que s'est fixé Christophe Caresche.

Pour cela, le député socialiste de la 18e circonscription de Paris a mis en ligne sur son blog une suite de vidéos interactives sur un ton décalé. Au cours de la progression, l'internaute peut choisir d'assister à un battle de danse, de customiser des jeunes ou encore de manger une quiche lorraine. Coût de l'objet : 13 000 euros. A découvrir !

Meilleure musique

Certaines candidatures ne manquent pas d'aplomb. C'est le cas de celle de Céline Bara, star du porno, qui se présente dans la 1ere circonscription de l'Ariège.

Son mouvement antithéiste et libertin, le "Mal", a pour objectif de faire barrage au Front national et au racisme, et surtout de créer un "Etat athé" pour lutter contre le "mysticisme" et la "bêtise".

Sa vidéo remporte le prix de la meilleure musique... qui ravira les "vieux révolutionnaires internationalistes" !

Meilleure mise en scène

Dans un autre registre, le clip d'Hervé Marie Morelle, candidat UMP dans la 1ere circonscription du Nord, figure au palmarès des meilleures vidéos de campagne pour sa mise en scène.

Celle-ci rappelle inévitablement la série "Dawson". Le discours, lui, est loin des préoccupations de ces adolescents de Capeside.

Caméra d'or

La caméra d'or est attribuée à la vidéo de Christophe Cavard, candidat EELV dans la 6e circonscription du Gard.

On y découvre François Lamy, ministre délégué à la Ville, qui en profite pour affirmer son soutien au candidat. Dans cette vidéo, la caméra ne cesse de trembler bien qu'il n'y ait qu'un seul plan...

Une grosse minute de ce régime, c'est trop. D'où la caméra d'or.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.