Cet article date de plus de douze ans.

Ambiance sereine au QG de Marine Le Pen

A quelques minutes des résultats du premier tour de l’élection présidentielle, calme et sérénité règnent salle Equinoxe, à Paris, où Marine Le Pen, candidate du Front national, fait sa soirée électorale.
Article rédigé par Sébastien Tronche
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Marine Le Pen, dans son bureau de vote à Hénin-Beaumont. (DENIS CHARLET / AFP)

A quelques minutes des résultats du premier tour de l'élection présidentielle, calme et sérénité règnent salle Equinoxe, à Paris, où Marine Le Pen, candidate du Front national, fait sa soirée électorale.

Elle est l'une des premières arrivée sur place. Marine Le Pen n'a laissé le soin à personne d'ouvrir le bal des ténors frontistes, salle Equinoxe à Paris où se déroule la soirée électorale du Front national, le QG de Nanterre ayant été jugé trop exigu.

Ainsi la candidate du FN est-elle arrivée dès 17h35, pour préparer à 18h une réunion "éléments de langage" avec son équipe de campagne avant l'annonce officielle des résultats du premier tour de l'élection présidentielle. Une mise en bouche également avant le bureau national du parti qui aura lieu lundi après-midi.

Plus de journalistes que de militants

Dans la classieuse salle du XVe arrondissement de Paris, où les 400 journalistes accrédités détonnent avec les 300 militants attendus et qui arrivent au compte-goutte, les proches de la candidate du Front national se montrent sereins.

"On espère un score honorable, confie Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du FN. C'était une campagne difficile mais beaucoup plus professionnelle que celle de 2002." "On est bien sûr optimistes", ajoute Nicolas Bay, porte-parole de Marine Le Pen.

Avec un peu retard, Bruno Gollnisch, candidat malheureux à la présidence du FN, et Gilbert Collard, l'avocat rallié à Marine Le Pen, sont arrivés ensemble, peu après 18 heures, dans un calme apparent.

"Marine Le Pen peut nous faire grandir"

Très attendu, Jean-Marie Le Pen a débarqué séparément salle Equinoxe, accueilli par une meute de journalistes. Le finaliste de la présidentielle de 2002, auteur cette année là d'un score de 18,6% au premier tour, n'a pas souhaité s'exprimer avant l'officialisation des premiers chiffres.

Au contraire des quelques militants et sympathisants, venus encourager leur candidate. "Ca peut être un grand jour", s'émeut un jeune militant d'une vingtaine d'année qui promet plus d'ambiance pour accueillir la candidate qui devrait s'exprimer vers 21 heures. "Marine Le Pen peut nous faire grandir", conclut-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.