Alexandre Gabriac, jeune élu régional FN, candidat au second tour des cantonales va être "viré" de son parti

C'est ce qu'a déclaré au Post le bras-droit de Marine Le Pen, Steeve Briois, suite aux photos révélées par le site du Nouvel Obs montrant Alexandre Gabriac en train de faire le salut nazi."C'est allé beaucoup trop loin. On ne veut pas de gens comme ça au FN. On n'a autre chose à faire que de s'occuper de crétin pareil", s'est-il exclamé.

Capture d\'écran du nouvelobs.com montrant Alexandre Gabriac (ici à droite)
Capture d'écran du nouvelobs.com montrant Alexandre Gabriac (ici à droite) (DR)

C'est ce qu'a déclaré au Post le bras-droit de Marine Le Pen, Steeve Briois, suite aux photos révélées par le site du Nouvel Obs montrant Alexandre Gabriac en train de faire le salut nazi.

"C'est allé beaucoup trop loin. On ne veut pas de gens comme ça au FN. On n'a autre chose à faire que de s'occuper de crétin pareil", s'est-il exclamé.

Sur l'une des photos en question, Alexandre Gabriac, vêtu d'un bombers, mime le salut hitlérien avec un autre jeune homme au crâne rasé, lui aussi en bombers. Dans le détail, M. Gabriac a la main sur l'épaule de l'autre personne, une main habillée d'un poing américain. Sans oublier que les deux jeunes hommes bras dessus-dessous posent devant un drapeau nazi.

Sur un autre cliché révélé par le site Reflex, Alexandre Gabriac tend également le bras à la manière nazie, lors d'une "manifestation pro-franquiste en Espagne en 2008".

"Des montages effectués par des anarchistes"
"Je ne suis pas du tout au courant de ces photos", s'est défendu le Secrétaire Régional du FNJ Rhône-Alpes interrogé par lenouvelobs.com. "J'avais reçu il y a quelque temps une lettre anonyme m'avertissant que des montages effectués par des anarchistes circuleraient", explique Alexandre Gabriac.

"C'est un montage. On ne me reconnaît pas sur cette photo où j'ai les yeux masqués", a déclaré à l'AFP le plus jeune conseiller régional de France. Il a ajouté qu'il avait l'intention de porter plainte contre le site internet du Nouvel Observateur.

Des explications qui n'ont, semble-t-il, pas convaincues la direction du Front National. "Il sera exclu", a dit Steeve Briois, secrétaire général du FN, indiquant qu'il y avait "de fortes chances pour que cette photo soit réelle". "Cet homme est proche de l'Oeuvre française (mouvement nationaliste, NDLR)", a-t-il poursuivi.

"Il faudra qu'il nous prouve que cette photo est un montage", a-t-il affirmé. "Nous voulons envoyer deux signes: d'abord qu'au Front National, il n'y a pas de place pour des personnes qui ont cette idéologie, et ensuite un message à tous ceux qui seraient tentés de venir au Front national pour faire de l'entrisme, et je pense à l'Oeuvre française".