Cet article date de plus de trois ans.

Tueurs du Brabant : la fin du mystère sur cette énigme criminelle ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Tueurs du Brabant : la fin du mystère sur cette énigme criminelle ?
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Au début des années 1980, un commando a massacré 28 personnes dont plusieurs enfants au cours de braquages ultra-violents en Belgique. Plus de trente après, un ancien gendarme a avoué sur son lit de mort qu'il faisait partie des tueurs du Brabant.

Des fouilles ont eu lieu ce jeudi 26 octobre au matin dans le canal Bruxelles-Charleroi (Belgique) pour tenter de retrouver des indices trente ans après les tueries du Brabant, la plus grande énigme criminelle de Belgique jamais élucidée. 28 morts entre 1982 et 1985 dans une série de braquages de supermarchés et de vols de voitures dans la province du Brabant.

Un espoir pour les familles des victimes

Rarement de gros butins, mais un déferlement de violence qui a traumatisé le pays. Aujourd'hui, l'affaire rebondit grace au témoignage du frère d'un des braqueurs présumés. "Mon frère est le suspect que l'on surnommait 'Le géant'. (...) Il me l'a dit sur son lit de mort", explique-t-il. Celui qui s'est confié avant de mourir, Chrisitan B., était gendarme à l'époque, ce qui relance la piste souvent évoquée d'un groupe d'officiers d'une section d'élite sympatisants d'extrême droite qui auraient cherché à déstabiliser le pays. Cette découverte laisse beaucoup d'espoir aux familles des victimes de retrouver des autres membres du commando encore vivants afin qu'ils soient punis avant la prescription de l'affaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.