Haute-Savoie : 17e blocage en 3 mois par les ouvriers de Dassault Aviation pour une hausse des salaires

Alors que Dassault vient de signer une nouvelle commande de 42 Rafale, elle ne concède que 57 euros d'augmentation aux ouvriers qui en réclament 200.

Article rédigé par
avec France Bleu Pays de Savoie - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le site de Dassault Aviation à Argonay (Rhône-Alpes). (GR?GORY YETCHMENIZA / MAXPPP)

Les salariés de l'entreprise Dassault Aviation à Argonay (Haute-Savoie) bloque, mardi 15 février, l'entrée du site avec un barrage filtrant. Ils réclament une revalorisation salariale de 150 à 200 euros pour les ouvriers, indique France Bleu Pays de Savoie. C'est le 17e blocage depuis novembre 2021 sur ce site de 450 salariés.

Un tiers des employés de l'entreprise devraient se joindre au mouvement, estiment la CGT et la CFDT. Les syndicats demandent une hausse de 200 euros par mois pour les ouvriers, alors que la direction de Dassault Aviation propose 57 euros. En novembre 2021, la CGT et la CFDT avaient refusé de signer l'accord salarial 2021.

Les ouvriers oubliés, les cadres privilégiés

Pour eux, l'accord oublie les ouvriers et privilégie les hausses de salaires pour les cadres. La CGT met en avant le fait que l'entreprise Dassault a enregistré une nouvelle commande de 42 Rafale pour l'Indonésie la semaine dernière, et s'assure ainsi "un carnet de commande de 47 milliards d'euros" au total et une "activité pour au moins les 15 prochaines années." 

Philippe Poutou, le candidat à la présidentielle du NPA est attendu à midi sur place pour apporter son soutien aux grévistes. Des blocages sont prévus sur d'autres sites Dassault, dont celui de Martignac et de Poitiers.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Dassault

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.