Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Une nouvelle affaire Cahuzac ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Trois parlementaires UMP sont soupçonnés d’avoir dissimulé des avoirs à l’étranger. La justice a été saisie ce jeudi 13 novembre. Explications de Béatrice Gelot, depuis l’Assemblée nationale.

La Haute autorité pour la transparence de la vie publique vient de saisir la justice pour des soupçons de dissimulation fiscale. Indépendante et voulue par François Hollande après le scandale Cahuzac, elle est chargée de vérifier les déclarations de patrimoine des ministres et des élus.
 
Dans cette affaire, trois parlementaires UMP sont épinglés : le député Lucien Degauchy, le sénateur Bruno Sido et le député Bernard Brochand, qui est aussi l’ancien maire de Cannes.

Ils risquent jusqu’à dix ans d’inéligibilité

 
Les trois hommes auraient omis de déclarer des avoirs à l’étranger. Bruno Sido et Bernard Brochand affirment pourtant avoir régularisé leur situation l’année dernière.

Si les faits étaient avérés, les parlementaires UMP risquent 45 000 euros d’amende, trois ans de prison et jusqu’à dix ans d’inéligibilité. Le PS réclame d’ores et déjà la démission des présumés fraudeurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.