Le PS a choisi son candidat pour succéder à Jérôme Cahuzac

Bernard Barral, 66 ans, défendra les couleurs du PS lors de l'élection législative partielle des 16 et 23 juin.

Bernard Barral a été désigné pour porter les couleurs du PS à la législative partielle organisée pour remplacer Jérôme Cahuzac à l\'Assemblée nationale.
Bernard Barral a été désigné pour porter les couleurs du PS à la législative partielle organisée pour remplacer Jérôme Cahuzac à l'Assemblée nationale. (MEHDI FEDOUACH / AFP)

La primaire a rendu son verdict : c'est un chef d'entreprise à la retraite de 66 ans, Bernard Barral, qui portera les couleurs du PS lors de la législative anticipée des 16 et 23 juin visant à remplacer Jérôme Cahuzac. Bernard Barral a obtenu 127 voix (63,8%) face à l'avocate Catherine Joffroy (72 voix) lors d'une consultation à laquelle ont participé 204 militants, a annoncé lundi 6 mai la fédération du Parti socialiste du Lot-et-Garonne.

Jérôme Cahuzac tenté par une candidature

Militant PS depuis 1974, Bernard Barral a indiqué lundi soir à l'AFP qu'il était "déterminé à gagner l'élection", qui s'annonce difficile après le scandale ayant entraîné la chute de l'ex-ministre du Budget, mis en examen pour "blanchiment de fraude fiscale". Le PS a démontré "qu'une désignation démocratique est possible et qu'il est également possible de permettre à un militant de base d'être candidat à un moment où le parti a besoin d'un second souffle", a-t-il ajouté.

Jérôme Cahuzac, qui avait remporté les élections dans cette 3e circonscription du Lot-et-Garonne avec 61,4% des suffrages en 2012, a laissé entendre à un proche cité par le Journal du Dimanche qu'il n'écartait pas de se représenter comme candidat indépendant. La date limite de dépôt des candidatures a été fixée au 24 mai à 18 heures par la préfecture.