Cet article date de plus de neuf ans.

Jérôme Cahuzac renvoyé en correctionnelle pour fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale

L'ancien ministre du Budget est renvoyé en correctionnelle pour fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale. 

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
L'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac, le 23 juillet 2013 à Paris, lors de son audition à l'Assemblée nationale. (MARTIN BUREAU / AFP)

Déjà sanctionné politiquementJérôme Cahuzac va être renvoyé devant le tribunal correctionnel de Paris, indique une source judiciaire, confirmant une information de L'ObsLe parquet national financier avait requis le renvoi en correctionnelle de l'ex-ministre du Budget pour l'affaire de son compte caché. 

Pourfendeur de l'évasion fiscale quand il était au gouvernement (de mai 2012 à mars 2013), Jérôme Cahuzac sera jugé notamment pour fraude fiscale, tout comme son épouse Patricia.

Près de 685 000 euros sur un compte en Suisse

La banque genevoise Reyl, son patron François Reyl et le conseiller financier Philippe Houman comparaîtront également, pour blanchiment de fraude fiscale. Le fondateur de Reyl, Dominique Reyl, a en revanche bénéficié d'un non-lieu. 

En avril 2013, Jérôme Cahuzac était passé aux aveux devant les juges d'instruction et avait reconnu avoir placé quelque 685 000 euros sur un compte, ouvert en Suisse en 1992 puis déplacé à l'automne 2009 à Singapour. Il avait été mis en examen dans la foulée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.