Affaire Cahuzac : "Il craignait d'aller en prison dès aujourd'hui"

Trois ans de prison ferme et cinq ans d'inéligibilité pour l'ancien ministre du Budget, la peine a été prononcée en début d'après-midi ce jeudi 8 décembre.

FRANCE 2

Jérôme Cahuzac a été condamné à trois ans de prison ferme et cinq ans d'inéligibilité ce jeudi 8 décembre. "L'ancien ministre du Budget a accueilli la décision comme un amateur de boxe. Il était groggy, sonné, assommé. Pendant l'heure à peu près de la lecture du jugement, son avocat n'était pas derrière lui, mais à côté pour le soutenir. Ensuite, Jérôme Chuzac est resté assis de longues minutes alors que l'audience était terminée depuis un moment et que tout le monde était debout", explique Dominique Verdeilhan en direct du palais de justice de Paris.

Le jugement populaire aussi fort que la condamnation pénale

Jérôme Cahuzac s'attendait à une condamnation ferme. "Il craignait surtout d'aller en prison dès aujourd'hui. Ce ne sera pas le cas, car le parquet ne l'avait pas requis et puis pour les juges, pendant le procès, Jérôme Cahuzac a assumé ses responsabilités. Il a également fait état des insultes reçues par le public avec émotion. C'est un peu comme si le jugement populaire était aussi fort que la condamnation pénale", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, le 15 septembre 2016 au palais de justice de Paris.
L'ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, le 15 septembre 2016 au palais de justice de Paris. (TRISTAN REYNAUD/SIPA)