Procès Lagarde : la directrice du FMI "au bord du sanglot"

Au dernier jour de son procès, l'ancienne ministre de l'Économie est apparue émue, ce vendredi 16 décembre.

France 2

Ce vendredi 16 décembre, c'était la dernière journée d'audition avant la décision des juges, dans le procès Lagarde. La directrice du FMI a d'ailleurs laissé échapper quelques émotions. "Alors qu'elle lit un texte tapé sur son ordinateur, la voix de Christine Lagarde s'étrangle et celle qui côtoie les plus grands de ce monde est au bord du sanglot au moment où elle déclare que ces cinq jours d'audience mettent fin à cinq années d'épreuve", explique Dominique Verdeilhan, devant le palais de justice de Paris.

Verdict lundi 19 décembre

"Une épreuve pour moi, mais aussi pour mon compagnon, mes fils, mes frères et mes collaborateurs", a dit Christine Lagarde. "On était donc loin de la femme souriante, détendue, qui était apparue au premier jour de son procès. Très vite, elle s'est ressaisie en expliquant qu'elle n'avait été ni alertée ni mise en garde", poursuit le journaliste. Le verdict est attendu lundi 19 décembre à 15 heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
La directrice du Fonds monétaire international, Christine Lagarde, pose lors d\'une conférence de presse à Paris, le 27 août 2014.
La directrice du Fonds monétaire international, Christine Lagarde, pose lors d'une conférence de presse à Paris, le 27 août 2014. (THOMAS SAMSON / AFP)