Cet article date de plus de quatre ans.

Près de 200 000 internautes demandent un nouveau procès pour Christine Lagarde, jugée coupable mais dispensée de peine

La décision de la Cour de justice de la République dans l'affaire de l'arbitrage Tapie a suscité de nombreuses critiques de la part des magistrats, des élus et des citoyens.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Christine Lagarde, lors de l'ouverture de son procès, le 12 décembre 2016, devant la Cour de justice de la République, à Paris. (MARTIN BUREAU / AFP)

Un jugement "insupportable qui génère colère et ressentiment". Christine Lagarde a été reconnue coupable de "négligence" dans sa gestion de l'arbitrage Tapie par la Cour de justice de la République (CJR), en début de semaine, mais a été dispensée de peine. Une pétition a été mise en ligne sur le site Change.org pour réclamer la tenue d'un nouveau procès. Elle a récolté, samedi 24 décembre, 185 000 signatures sur les 200 000 attendues. 

"La décision prise par la CJR révèle à quel point notre système démocratique, sous sa forme actuelle, est malade", écrivent les initiateurs de cette pétition, adressée à François Hollande, à Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale, et au Président du Sénat, Gérard Larcher. "Elle met également en lumière la fracture qui existe entre le monde politique et les citoyen-nes ordinaires qui ne supportent plus de telles entorses aux principes fondateurs que sont : 'liberté, égalité, fraternité'."

La Cour de justice de la République critiquée

Cette dispense de peine a déjà suscité de nombreuses critiques. Interrogée par franceinfo, Pascale Loué-Guillaume, membre de l'Union syndicale des magistrats, a critiqué le "mélange des genres" en cours au sein de Cour de justice de la République (CJR), une juridiction d'exception qui comporte plus de parlementaires que de magistrats.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.