Cet article date de plus de cinq ans.

Affaire Tapie : le FMI soutient sa directrice Christine Lagarde, rattrapée par la justice

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Affaire Tapie : le FMI soutient sa directrice Christine Lagarde, rattrapée par la justice
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

En direct de New York, Élisabeth Guédel fait le point sur la situation ce jeudi 17 décembre.

Christine Lagarde rattrapée par l'affaire de l'arbitrage Tapie. La patronne du FMI sera jugée devant la Cour de justice de la République. "Dans un communiqué, le FMI a tenu à soutenir sa directrice générale. Il a dit avoir confiance dans les capacités de Christine Lagarde à assumer efficacement ses fonctions. Christine Lagarde est très appréciée, elle a une très bonne réputation auprès des Américains", explique Élisabeth Guédel en direct de New York (États-Unis).

Pas de démission prévue

"Elle avait succédé en 2011 à Dominique Strauss Kahn qui avait été poussé à la démission suite au scandale du Sofitel", poursuit la journaliste avant d'ajouter : "Pour le moment, peu de commentaires dans la presse financière américaine. En revanche, il y a eu la réaction du ministre français des Finances, Michel Sapin. [...] Il a évoqué la présomption d'innocence. [... ] Pas question pour le moment de démission de la patronne du FMI".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaire Tapie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.