Cet article date de plus de quatre ans.

Affaire Lagarde : Stéphane Richard n'est pas venu témoigner

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Affaire Lagarde : Stéphane Richard n'est pas venu témoigner
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le troisième jour du procès de Christine Lagarde, la patronne du Fonds monétaire international (FMI), se tient devant la Cour de justice de la République.

Dominique Verdeilhan est en direct de la Cour de justice de la République, à Paris, et suit pour France 2 le procès de Christine Lagarde pour son rôle dans l'arbitrage entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais. "Christine Lagarde attendait cette confrontation avec Stéphane Richard, son directeur de cabinet de l'époque, mais il n'est pas venu témoigner à la barre. Souvenez-vous de sa phrase, au début du procès : 'Aie-je été abusé ? Et si oui, j'aimerais savoir par qui ?'", explique le journaliste.

Droit d'être absent

Il apparaît à la lecture du dossier, mais surtout à l'écoute des audiences, lundi 12 décembre, qu'il y avait un homme en première ligne à Bercy pour gérer ce dossier, et cet homme c'est évidemment Stéphane Richard. "L'homme est mis en examen dans un volet non ministériel de cette affaire, et c'est son droit de se taire, de ne pas venir, la présidente de la Cour de justice l'a rappelé. Mais pour la compréhension du choix de l'arbitrage et surtout du fait qu'il n'y ait pas eu de recours après la sentence en faveur de Bernard Tapie, son absence empêche la Cour de comprendre tous les rouages", conclut-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaire Tapie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.