Affaire Crédit lyonnais-Adidas : "On ne saura que le 6 juin si Bernard Tapie rendra ou pas l'argent" selon Mediapart

Bernard Tapie a été définitivement condamné jeudi à rembourser les 404 millions d'euros accordés en 2008 dans le cadre de son litige avec le Crédit lyonnais sur la vente d'Adidas. Mais rien ne dit qu'il restituera les sommes dans un avenir proche, révèle Laurent Mauduit, co-fondateur de Mediapart, à franceinfo.

Laurent Mauduit, co-fondateur de Mediapart, révèle jeudi 18 mai sur franceindo que Bernard Tapie a tenté d'orchestrer un stratagème pour ne pas rembourser les 404 millions d'euros qu'il avait obtenus en 2008 dans le cadre de son litige avec le Crédit lyonnais sur la revente d'Adidas, survenue en 1993.

Réunion secrète

"Lundi dernier, il y a eu une réunion secrète et à huis clos au tribunal de commerce de Paris pour étudier un plan de redressement du groupe Tapie, présenté à sa demande", rapporte Laurent Mauduit. "Le jugement a été mis en délibéré le 6 juin. On ne saura donc que le 6 juin si Bernard Tapie rendra ou pas l'argent", poursuit-il.

La cour de cassation a confirmé jeudi l'arrêt de la cour d’appel de Paris du 3 décembre 2015, condamnant définitivement l'homme d'affaires à rembourser les sommes accordées par le tribunal arbitral en 2008.

Bernard Tapie, le 10 juillet 2013, à Paris.
Bernard Tapie, le 10 juillet 2013, à Paris. (FRED DUFOUR / AFP)