Nouvelles révélations embarrassantes pour Richard Ferrand

L'étau se resserre autour de Richard Ferrand, toujours soutenu par le Premier ministre. Le Monde a décortiqué ce mardi 30 mai tout un montage financier et immobilier dont les proches du ministre ont bénéficié.

France 3

Le journal Le Monde révèle les avantages que Richard Ferrand aurait tirés d'une double casquette. Dirigeant d'une mutuelle jusqu'en 2012 et depuis député. Ce mardi, le quotidien affirme que les Mutuelles de Bretagne ont fourni des contrats à des proches du ministre, notamment à son ex-femme. Richard Ferrand se défend de toute ingérence en sa faveur. Sa compagne actuelle, une avocate, a également fourni des prestations juridiques. Des révélations qui s'ajoutent à l'affaire de la SCI immobilière.

Edouard Philippe met en garde

Le Monde affirme aussi que Richard Ferrand, devenu député, a gardé des liens financiers avec la mutuelle bretonne : une mission auprès de son successeur rémunéré 1 250 euros par mois dès 2012. Dans le même temps, il dépose avec d'autres députés une proposition de loi favorisant les mutuelles. Malgré les appels à démission à droite comme à gauche, Édouard Philippe a confirmé ce mardi soir sur France 2 le maintien de son ministre au gouvernement. Une mise en examen imposera une démission immédiate, a prévenu le Premier ministre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de la Cohésion des territoires, Richard Ferrand, lors d\'un déplacement à Deauville (Calvados), le 29 mai 2017.
Le ministre de la Cohésion des territoires, Richard Ferrand, lors d'un déplacement à Deauville (Calvados), le 29 mai 2017. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)