VIDEO. Affaire Jouyet-Fillon : "J'ai choisi d'ignorer cette marée de boue", affirme Sarkozy

Le candidat à la présidence de l'UMP est revenu, lors de son meeting à Caen lundi, sur la polémique opposant le secrétaire général de l'Elysée Jean-Pierre Jouyet à l'ex-Premier ministre François Fillon.

FRANCE 2

Il estime qu'il s'agit d'un "mensonge" du pouvoir en place. Nicolas Sarkozy a réagi à l'affaire Jouyet-Fillon, lundi 10 novembre, lors de son meeting de campagne à Caen (Calvados). Le candidat à la présidence de l'UMP affirme vouloir ignorer cette "marée de boue" qui oppose le secrétaire général de l'Elysée Jean-Pierre Jouyet à son ex-Premier ministre François Fillon.

"Tourner la page de ces feuilletons écœurants"

"Le pouvoir n'a-t-il vraiment rien d'autre à faire que de donner le sentiment de vouloir instrumentaliser en permanence la justice ?, a lancé l'ex-président de la République. J'ai choisi d'ignorer, dans l'intérêt de notre pays, cette marée de boue qu'on voudrait répandre sur la République française."

Nicolas Sarkozy a poursuivi son allocution en affirmant qu'il refusait de polémiquer avec les membres de sa famille politique. "Les révélations du week-end dernier me renforcent dans la conviction qu'il nous faut tourner la page de ces feuilletons écœurants où l'on veut abattre un concurrent ou un adversaire en le salissant", a martelé l'ancien chef d'Etat.

Nicolas Sarkozy en meeting à Caen (Calvados ), le 10 septembre 2014.
Nicolas Sarkozy en meeting à Caen (Calvados ), le 10 septembre 2014. ( MAXPPP)