Harcèlement sexuel : Isabelle Attard, l'une des plaignantes, confronte Denis Baupin devant les enquêteurs

Dans les premières révélations de Mediapart et France Inter, la députée du Calvados avait dénoncé les dizaines de SMS salaces reçus de la part de Denis Baupin entre juin 2012 et fin 2013.

Denis Baupin arrive à l\'Assemblée nationale pour les Questions au gouvernement, le 19 mai 2015 à Paris.
Denis Baupin arrive à l'Assemblée nationale pour les Questions au gouvernement, le 19 mai 2015 à Paris. (AURELIEN MORISSARD / CITIZENSIDE / AFP)

Une première confrontation. Le député de Paris, Denis Baupin, et la députée du Calvados, Isabelle Attard, une des plaignantes dans l'affaire d'agression et de harcèlement sexuel, se retrouvent face à face, vendredi 17 décembre, à Paris. La confrontation a démarré à 14h30 à la brigade de répression de la délinquance contre la personne.

"C'était du harcèlement quasi quotidien"

Dans les premières révélations de Mediapart et France Inter, le 9 mai, Isabelle Attard disait avoir reçu des dizaines de SMS de la part de Denis Baupin entre juin 2012 et fin 2013. "C'était du harcèlement quasi quotidien de SMS provocateurs, salaces, c'était par salves", avait-elle accusé.

Ce face-à-face entre les deux parlementaires pourrait être le dernier acte de l'enquête préliminaire diligentée par le parquet de Paris le 10 mai. Les faits de harcèlement dénoncés par l'élue du Calvados, et que Denis Baupin conteste, sont les seuls qui ne sont pas prescrits.