Le fils de Patrick et Isabelle Balkany mis en examen dans l'enquête sur le patrimoine de ses parents

Son avocat a d'ores et déjà indiqué qu'il contesterait cette mise en examen devant la cour d'appel.

Patrick Balkany et son fils Alexandre Balkany, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), le 6 mars 2014.
Patrick Balkany et son fils Alexandre Balkany, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), le 6 mars 2014. (MAXPPP)

Alexandre Balkany, 35 ans, le fils de Patrick Balkany et d'Isabelle Balkany, a été mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale, ont indiqué plusieurs sources à l'AFP, mercredi 25 mai. Sa mise en examen date du 4 mai et il a été placé sous contrôle judiciaire par le juge Renaud van Ruymbeke avec interdiction de se rendre notamment au Maroc. Son avocat a d'ores et déjà indiqué qu'il contesterait cette mise en examen devant la cour d'appel.

"La mise en examen d'Alexandre Balkany est en lien avec la propriété Dar Gyucy", a expliqué une source proche de l'enquête. Les juges financiers enquêtent depuis 2013 sur le patrimoine du maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) et de sa femme, notamment sur cette villa située au Maroc, à Marrakech. Ce riad a été acquis début 2010 pour plus de 5,8 millions d'euros par une société civile immobilière marocaine (la SCI Dar Gyucy), acquisition financée par deux sociétés panaméennes.

Une villa achetée via une société offshore

Les enquêteurs soupçonnent le couple Balkany de s'être dissimulé derrière ces sociétés offshore, en utilisant comme prête-nom l'un de leurs proches, Jean-Pierre Aubry. Ce dernier est l'ancien directeur général de la société d'économie mixte d'aménagement de Levallois-Perret. Le couple a toujours nié être propriétaire de la villa, mais a reconnu s'y rendre régulièrement, affirmant qu'elle était louée par un membre de leur famille.