Cet article date de plus d'onze ans.

Accusé d’antisémitisme par la presse, le candidat du Front de gauche René Balme dément

Le maire de Grigny et candidat du Front de gauche dans la 11e circonscription du Rhône, René Balme, est accusé d’animer un site Internet véhiculant des points de vue antisémites. Jeudi 31 mai, il a rejeté ces accusations, tout en minimisant.
Article rédigé par Francetv 2012
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
La page d'accueil du site Oulala.net (DR)

Le maire de Grigny et candidat du Front de gauche dans la 11e circonscription du Rhône, René Balme, est accusé d'animer un site Internet véhiculant des points de vue antisémites. Jeudi 31 mai, il a rejeté ces accusations, tout en minimisant.

René Balme, maire de Grigny dans le Rhône et candidat du Front de gauche dans la 11e circonscription, a rejeté jeudi les accusations d'antisémitisme. Jeudi, des médias l'ont accusé d'animer un site internet cautionnant ce type de points de vue.

Plusieurs sites d'informations lui reprochent d'être responsable de Oulala.net, un site collaboratif qu'il a fondé en 2001. Selon Rue89, il s'agit d'un site "marqué par sa ligne éditoriale complotiste, sur lequel on retrouve nombre d'écrits dignes de l'extrême droite la plus crasse".

"La ligne éditoriale est qu'il n'y ait pas d'injure raciste et pas d'antisémitisme... mais il se peut que des choses passent au travers", a-t-il déclaré en réaction. René Balme menace de porter plainte pour "injures publiques". Selon lui, "c'est une attaque en règle alors qu'il n'y a pas de quoi fouetter un chat".

Auteurs conspirationnistes

L'élu a appelé jeudi le Parti de gauche dont il est membre ainsi que son dirigeant Jean-Luc Mélenchon pour s'en expliquer.

Alexis Corbière, secrétaire national du PG et spécialiste du Front National auprès de M. Mélenchon, a indiqué que si M. Balme était complaisant vis-à-vis des thèses antisémites, "ce serait incompatible avec l'appartenance à des forces comme les nôtres" car "nous sommes intransigeants sur l'antisémitisme", assurant ne pas connaître oulala.net.

Sur ce site figurent toutefois plusieurs références ou entretiens avec des auteurs adeptes des théories de la conspiration, tel Thierry Meyssan. "Je me pose des questions sur des événements" comme le 11 septembre 2011 et l'affaire DSK, a confirmé M. Balme, ajoutant : "On ne peut se contenter d'une version des faits, sinon on est béni-oui-oui".

Orphelin du PCF

Interrogé par StreetPress sur le sujet, Arnauld Champremier-Trigano, directeur de la communication de la campagne de Jean-Luc Mélenchon pendant la présidentielle, a condamné les sorties du maire de Grigny tout en minimisant.

"Il suffit d'un mec un peu charismatique, a-t-il déclaré. Il n'y a que les gros partis qui sont protégés de ce genre de candidatures. Nous, on manque de monde, donc c'est assez facile de se présenter. C'est plutôt une réussite de ce côté là d'en n'avoir que deux".

René Balme, 62 ans, était adhérent du PCF de 1983 à 1997, puis "orphelin de parti" jusqu'en 2009 où il a rejoint le Parti de Gauche qui "correspondait à (ses) idées".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.