Cet article date de plus de neuf ans.

À Lyon aussi, un long dimanche de primaire UMP

Il n'y a pas qu'à Paris que l'UMP organise une primaire ce week-end. À Lyon, cinq candidats sont en lice pour représenter le parti de droite lors des élections municipales de 2014. Sauf que, contrairement à la capitale, le vote est beaucoup plus apaisé.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

Les quelque 3.500 militants UMP doivent se choisir un chef de file pour mener la bataille de 2014, face au maire socialiste Gérard Collomb. En lice, cinq candidats : Nora Berra, députée européenne et ancienne secrétaire d'État à la Santé de Nicolas Sarkozy, Georges Fenech, député de Givors, Michel Havard, ancien député de Lyon, Emmanuel Hamelin et Muriel Pleynard. 

Pour voter, la fédération locale a adopté un système plus "simple" que son homologue parisienne. Pas de vote électronique, ni de vote par procuration, mais des bureaux installés dans les neuf mairies d'arrondissement. Il suffit ensuite de signer une charte d'adhésion aux valeurs de l'UMP, et de s'acquitter d'un euro.

Aucun risque ou presque de voir la bataille interne tourner au vinaigre, comme à Paris. Car à Lyon, il faut dire qu'aucun ténor ne s'est vraiment imposé depuis une dizaine d'années dans le parti de droite. Et que les sondages n'accordent que peu de chances à l'UMP de vaincre le Parti socialiste. Le vote se déroule donc dans un climat plutôt serein.

Le nom du candidat aux élections municipales de 2014 devrait être connu dimanche soir. Si aucune majorité n'est atteinte, il faudra revoter, dimanche prochain.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.