L’Apec lance l’opération Talents Seniors pour l'emploi des cadres de plus de 50 ans

Alors que les cadres seniors subissent de plein fouet les effets de la crise, l’Apec se mobilise et lance son opération. Objectif : lutter contre la désinsertion professionnelle et sociale des seniors et favoriser leur retour à l’emploi. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 Talents Seniors (APEC)

L’opération de parrainage Talents Seniors met en relation des chefs d’entreprise, cadres dirigeants, décideurs institutionnels, élus et des cadres seniors demandeurs d’emploi accompagnés par l’Apec. Ces binômes ainsi constitués vont, durant les 12 mois de l’opération, se rencontrer, échanger et travailler conjointement, à raison au minimum d’un rendez-vous par mois. Ils seront épaulés par un.e consultant.e de l’Apec, qui accompagne au quotidien le ou la cadre dans son projet professionnel. Ce dispositif va permettre aux cadres seniors en recherche d’emploi de rebondir et de renforcer leur réseau et leur connaissance du tissu économique local. 

7 régions engagées

Lancée officiellement le 23 mars, Talents Seniors sera déployée tout au long de l’année 2021 sur l’ensemble du territoire, grâce à l’engagement et l’implication de 7 délégations régionales. Les équipes de l’Apec Paca et Corse, Hauts-de-France, Pays de la Loire, Nouvelle-Aquitaine, Grand Est, Ile-de-France et Occitanie sont ainsi pleinement mobilisées pour cette nouvelle édition (...). En 2019, lors des deux éditions pilotes en Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Hauts-de-France, 152 cadres d’une moyenne d’âge de 55 ans, se sont engagés dans l’aventure et plus de 140 entreprises ont participé à l’opération, en mobilisant des parrains et marraines bénévoles. Au global, près de 65% des cadres seniors ont retrouvé une activité dont 48% un CDI. 

Un enjeu sociétal : l’inclusion des seniors

Traditionnellement, dans un contexte dynamique d’embauches, le marché de l’emploi cadre reste essentiellement structuré autour d’une première partie de carrière, propice aux mobilités professionnelles, suivie d’une seconde partie pendant laquelle les évolutions se font plus rares. Les entreprises ont ainsi longtemps privilégié dans leurs recrutements les profils cadres de moins de 10 ans d’expérience. Structurellement, et alors que la seconde partie de carrière tend à s’allonger, la situation reste difficile pour les cadres séniors en recherche d’emploi. 38 % des cadres demandeurs d’emploi ont plus de 50 ans (vs environ 1 sur 5 en poste), les seniors sont également surreprésentés parmi les demandeurs d’emploi longue durée. Pour autant, et même si la crise tend à accentuer ces inégalités, les mobilités professionnelles risquent de nettement ralentir et les difficultés de recrutement persister. Dans ce contexte, les seniors pourraient constituer un vivier pour les entreprises en recherche de candidat·e·s alliant forte expertise et compétences en management.

Webconférence du lancement de Talents Seniors : "L'Apec engagée pour l'inclusion des seniors" 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.