Mort de Johnny : Yves Lecoq se souvient qu'il a été "un peu blessé" par l’histoire de sa marionnette des Guignols

Yves Lecoq, humoriste, imitateur et "voix" de Johnny Hallyday dans Les Guignols sur Canal+, a rendu hommage mercredi sur franceinfo au chanteur mort mercredi à l'âge de 74 ans, saluant "un être surhumain et passionnant".

La marionnette de Johnny Hallyday dans Les Guignols de l\'info sur Canal+, en 2005.
La marionnette de Johnny Hallyday dans Les Guignols de l'info sur Canal+, en 2005. (MAXPPP)
avatar
Edité par Mariam El KurdifranceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Il était la "voix" de Johnny Hallyday dans Les Guignols sur Canal+. Yves Lecoq a rendu hommage au chanteur qui entre, dit-il, "dans la légende". "Johnny ne nous quitte pas, il s'éteint mais il reste dans nos cœurs", a réagi Yves Lecoq. "Evidemment, on n’y croit pas, parce que Johnny a tout combattu, tout survécu, mais voilà, c’est fait", a-t-il ajouté.  

> Suivez en direct les réactions après la mort de Johnny Hallyday

"J'adorais ce personnage. Sans bien le connaître il faisait partie de ma famille", a-t-il également confié. L'occasion pour lui de se remémorer, avec humour, les premières imitations de Johnny.

La première fois que j’ai fait une télévision, c’était avec Drucker, j’imitais Johnny devant lu. Il avait dit 'c’est toi qui l’imite le mieux'. C’était plutôt sympathique, je débutais dans ce métier

Yves Lecoq

franceinfo

Yves Lecoq ,devenu l'une des voix des Guignols de l'info sur Canal+, se souvient avoir recroisé le chemin du rocker. "Il a été un peu blessé par l’histoire de sa marionnette, mais ça s’est bien passé à la fin. Il était capable de comprendre que c’était bon pour sa gloire et sa notoriété, qu’on lui rendait hommage", se souvient-il en souriant. Il se souvient d'échanges drôles avec le chanteur, malgré la maladie qui l'affaiblissait.

Curieusement, la dernière fois que je l’ai rencontré, c’était dans la salle d'attente d’un médecin. Je lui ai dit : ‘Tu vois, je continue à t’imiter jusqu’au bout’

Yves Lecoq

franceinfo