«Vertige polaire»: au cœur des régions boréales et australes

C’est à la mi-septembre 2015 qu’est sorti le très beau livre «Vertige polaire» (Editions de La Martinière) de Thierry Suzan. 200 photographies spectaculaires, qui nous font ressentir la grandeur et pourtant l’extrême fragilité, vulnérabilité, des régions polaires. En 2050, la banquise pourrait avoir entièrement disparu.

Si, comme l’avoue le photographe, il n’aime pas le froid et ne veut pas être considéré comme un explorateur, cela ne l’a pas empêché de se passionner depuis des années pour le Grand blanc et de participer à de nombreuses expéditions du pôle Nord au pôle Sud.
 
«Dans mon travail, je ne suis pas l'acteur, je suis juste un journaliste, un passeur. L'exploit sportif ne m'intéresse pas. Aujourd'hui, pour moi, l'aventure est quelque chose de beaucoup plus personnel et intérieur, qui alimente la réflexion sur la place de l'homme dans son environnement», dit-il. Observer la faune, aller à la rencontre des populations, fait parti de son voyage.
 
Si ces «mondes polaires sont les derniers horizons qui touchent à l'imaginaire», ce livre nous offre aussi une réflexion sur les futurs enjeux de ces régions extrêmes et des problématiques liées aux changements climatiques. Au-delà de la poésie qui se dégage de ses paysages et de l’émerveillement que l’on peut ressentir en regardant ses photos, cet ouvrage regroupe une somme d'anecdotes, de réflexions et d'informations, un véritable travail journalistique. Thierry Suzan veut nous donner à réfléchir au futur de la planète.
 
Ce grand reporter, plusieurs années au sein de l’agence Capa, a collaboré à de nombreuses émissions de télévision («Thalassa», «Faut pas rêver», «Des racines et des ailes»…). La presse («Géo», «Paris Match»…) publie régulièrement ses reportages.
 
Plusieurs évènements accompagnent la sortie du livre: deux expositions, l’une parisienne à l’agence Grand Nord-Grand Large à Paris (jusqu’au 1er novembre 2015), l’autre à la librairie Kléber à Strasbourg (15 novembre-4 janvier). Le 13 novembre, dans le cadre de la COP21, l'immense verrière de la gare de Strasbourg sera recouverte d’une unique photo de 210 mètres de long.
 
Préfacé par l’éminent climatologue et spécialiste des zones polaires Jean Jouzel (prix Nobel de la Paix en 2007), «Vertige polaire» se veut un plaidoyer pour la sauvegarde de notre planète.
 
Géopolis vous propose de découvrir 8 photos de ces terres du bout du monde.
 
19
Thierry Suzan
29
Thierry Suzan
39
Thierry Suzan
49
Thierry Suzan
59
Thierry Suzan
69
Thierry Suzan
79
Thierry Suzan
89
Thierry Suzan
99
Editions de La Martinère