Venezuela: une attaque de drones aurait visé le président Nicolas Maduro

Le président vénézuélien Nicolas Maduro affirme avoir été victime d'une tentative d'attentat samedi 4 août. Il accuse son voisin colombien d'être l'auteur de l'attaque.

Voir la vidéo
France 2

Samedi 4 août des drones avec charges explosives ont perturbé le discours du président vénézuélien à Caracas (Venezuela). Alors que Nicolas Maduro était à la tribune, une détonation a retenti. Les soldats et militaires ont fui le défilé en panique et les gardes du corps ont exfiltré le président. Sept soldats ont été blessés. Dans l'après-midi, l'armée s'est déployée dans toute la ville de Caracas. Pour Nicolas Maduro, l'attaque vient de "l'extrême droite colombienne,alliée à la droite vénézuélienne". Il met en cause personnellement le président colombien.

Le président prépare une contre-offensive

L'attaque a été revendiquée par un mystérieux groupe rebelle composé de civils et de militaires dans un communiqué lu par une journaliste aux États-Unis. Le groupe entend dénoncer la situation économique du pays. Les États-Unis par l'intermédiaire de John Bolton, conseiller à la sécurité, ont assuré n'être pour rien dans cette attaque. Le président vénézuélien, très contesté dans son pays, affirme dimanche 5 août préparer une contre-offensive.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président vénézuelien Nicolas Maduro assiste à une cérémonie pour célébrer les 81 ans de la garde nationale à Caracas (Vénézuela) le 4 août 2018.
Le président vénézuelien Nicolas Maduro assiste à une cérémonie pour célébrer les 81 ans de la garde nationale à Caracas (Vénézuela) le 4 août 2018. (STRINGER / ANADOLU AGENCY/AFP)