Venezuela. Maduro bousculé pendant son discours d'investiture

"La sécurité a totalement failli" a dénoncé le président, après qu'un homme eut réussi à lui prendre le micro pendant qu'il s'exprimait.

Un homme a interrompu le discours d\'investure du président du Venezuela Nicolas Maduro, à Caracas, le 19 avril 2013.
Un homme a interrompu le discours d'investure du président du Venezuela Nicolas Maduro, à Caracas, le 19 avril 2013. (FRANCISCO BOZA / AFP)

"Nicolas, je m'appelle..." C'est tout ce que le jeune homme a eu le temps de dire, avant d'être intercepté. Mais il a tout de même réussi à tromper la sécurité, vendredi 19 avril, pour bousculer le président vénézuélien Nicolas Maduro, lors de son discours d'investiture devant l'Assemblée nationale à Caracas, capitale du Venezuela. Vêtu de rouge, la couleur des fidèles du chavisme, l'intrus a interrompu le discours de Nicolas Maduro pour s'emparer du micro, vainement retenu par le président de l'Assemblée nationale Diosdado Cabello.

"La sécurité a totalement failli, on aurait pu me tirer dessus", s'est exclamé Nicolas Maduro, en reprenant son discours. "Incident clos", a-t-il ajouté, en précisant qu'il s'entretiendrait ultérieurement avec le jeune homme qui "a mal agi". Son élection, contestée par son adversaire Henrique Capriles, avait provoqué une crise politique émaillée de violences, que les autorités considèrent comme une tentative de "coup d'Etat". "Maintenant, ils vont dire que c'est un montage, un 'reality show' que nous avons monté pour attirer l'attention", a ironisé le nouveau président, élu pour un mandat de six ans.