Venezuela : la tension monte d'un cran entre les camps Guaido et Maduro

Au Venezuela, Juan Guaido, principal opposant à Nicolas Maduro, a revendiqué le soutien de militaires. Le pouvoir a dénoncé un coup d'État et mobilisé l'armée.

France 3

Des tirs sans ménagement de la police du régime Maduro sur les manifestants partisans de Juan Guaido. L'opposant a lancé depuis une base militaire un appel au soulèvement de ses supporters. Il a revendiqué le soutien d'une partie de l'armée. Les rues de Caracas (Venezuela) se sont embrasées mardi 30 avril. Un blindé de l'armée a été filmé en train d'écraser des manifestants. Les blessés ont été évacués.

Un 1er mai sanglant ?

Les soutiens du président contesté Nicolas Maduro se sont rassemblés devant le palais présidentiel. Le ministre de la Défense lui est resté loyal. La communauté internationale redoute un bain de sang et mardi soir le président américain Donald Trump a renouvelé son soutien à Juan Guaido et ses partisans. Les manifestants ont prévu de rester dans la rue coûte que coûte et souhaitent un soulèvement massif le 1er mai.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président autoproclamé du Venezuela Juan Guaido (à gauche), mardi 30 avril 2019 à Caracas.
Le président autoproclamé du Venezuela Juan Guaido (à gauche), mardi 30 avril 2019 à Caracas. (FEDERICO PARRA / AFP)