Venezuela : la tension monte à la frontière entre partisans de Guaido et de Maduro

La situation au Venezuela s’envenime. La tension est à son paroxysme entre le président autoproclamé Juan Guaido, qui opère depuis la Colombie et le président en exercice Nicolas Maduro.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Juan Guaido, le président autoproclamé du Venezuela, opère depuis la Colombie où il est en exil. Dans la matinée du samedi 23 février, il paradait devant les caméras. Sur des postes frontaliers, des heurts entre manifestants pro-Guaido et forces de l’ordre ont fait 42 blessés. Ailleurs, un blindé vénézuélien a forcé un barrage, l’occasion pour les militaires de déserter. 20 d’entre eux ont ainsi manifesté leur allégeance à Juan Guaido. Dans un discours, ce dernier a appelé les forces armées du Venezuela à rejoindre le bon côté de la constitution.

Nicolas Maduro rompt les relations diplomatiques avec la Colombie

À Caracas (Venezuela), sur les images télévisées de l’immense manifestation pacifiste, Nicolas Maduro, le chef de l’État en exercice, prenait la parole. En représailles contre la Colombie, siège de l’action de Juan Guaido, il a déclaré, dans la soirée du samedi 23 février, qu’il rompt les relations diplomatiques avec ce pays.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux conteneurs et un camion-citerne bloquent le pont de Tienditas à la frontière entre la Colombie et le Venezuela.
Deux conteneurs et un camion-citerne bloquent le pont de Tienditas à la frontière entre la Colombie et le Venezuela. (EDINSON ESTUPINAN / AFP)