Cet article date de plus de quatre ans.

JO 2016 : le pape François, supporter de l'équipe des réfugiés

Le souverain pontife a adressé, samedi, un courrier aux athlètes rassemblés sous la bannière olympique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'équipe des réfugiés participe à la cérémonie d'ouverture des JO de Rio (Brésil), le 5 août 2016. (FRANCK FIFE / AFP)

Le pape François a envoyé, samedi 6 août, une lettre aux athlètes de l'équipe des réfugiés qui participent aux Jeux olympiques de Rio. Selon Radio Vatican, il les y encourage à lancer au monde "un cri de fraternité et de paix".

"Que le courage et la force que vous portez en vous puissent exprimer à travers les Jeux olympiques un cri de fraternité et de paix, écrit-il. Qu'à travers chacun de vous, l'humanité comprenne qu'avec la paix, on peut tout gagner, alors qu'avec la guerre, on peut tout perdre."

Pour "un esprit sportif authentique"

Une délégation de dix sportifs sud-soudanais, syriens, éthiopiens ou congolais, rassemblés sous la bannière olympique, participent aux Jeux dans trois sports : l'athlétisme, la natation et le judo. Parmi eux, figure Yusra Mardini, une nageuse syrienne de 18 ans, qui, il y a moins d'un an, a tiré à la nage pendant plus de trois heures avec sa sœur le canot transportant sa famille et de nombreux autres réfugiés vers l'île grecque de Lesbos.

Sur son compte Twitter, le pape a également adressé ses félicitations à tous les athlètes, les invitant à être "messagers de fraternité et d'esprit sportif authentique". Mercredi, il avait appelé les athlètes et le public des Jeux à mener la "bonne bataille", en visant non pas les médailles mais la solidarité, dans un monde "malade de cruauté".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.