Déclaration choc du pape François : "des propos clairs et assumés"

Au Vatican mercredi 10 octobre, le pape François a comparé l’avortement au recours à un "tueur à gages". Sur place, Alban Mikoczy décrypte cette phrase choc.

Voir la vidéo
France 3

Une déclaration du pape François suscite la polémique. Devant ses fidèles, le souverain pontife a comparé mercredi 10 octobre le recours à l’avortement à un "tueur à gages". Alban Mikoczy analyse cette déclaration. "Les propos du pape François sont clairs et assumés. Lorsqu’il est intervenu place Saint-Pierre, mercredi 10 octobre, le pape commentait ce commandement ‘Tu ne tueras pas’. Or, pour l’Église catholique, un enfant à naître est un être vivant et à ce titre-là, il ne peut pas être tué."

Des propos particulièrement commentés en Italie et en Argentine

Alban Mikoczy contextualise la déclaration du souverain pontife. "Ces propos sont très commentés en France et particulièrement dans deux autres pays. En Italie, notamment depuis que vendredi 5 octobre, le conseil municipal de Vérone a adopté un amendement qui vise à décourager les femmes à avoir recours à l’avortement dans cette ville. Et puis l’autre pays où le droit à l’avortement est très débattu actuellement, c’est l’Argentine, le pays du pape."

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pape François lors de sa traditionnelle audience sur la place Saint-Pierre, au Vatican, le 10 octobre 2018. 
Le pape François lors de sa traditionnelle audience sur la place Saint-Pierre, au Vatican, le 10 octobre 2018.  (ALBERTO PIZZOLI / AFP)