"C’est parce que l’homosexualité est condamnée par l’Eglise que l’on a la clé du système", selon l'auteur de "Sodoma, enquête au cœur du Vatican"

"Tous les prêtres ne sont pas concernés", explique le journaliste Frédéric Martel, jeudi sur franceinfo, mais cette "culture du secret" est un système complexe à comprendre.

RADIO FRANCE / FRANCEINFO

Le jour même où l'Église ouvre au Vatican son sommet sur la pédophilie sort aux éditions Robert Lafont Sodoma : Enquête au cœur du Vatican. Ce livre écrit par le journaliste et sociologue Frédéric Martel paraît dans 20 pays et huit langues.

>>> Ce qu'il faut retenir de "Sodoma", le livre qui lève le voile sur l'homosexualité dans l'Eglise

Après quatre ans d'enquête, Frédéric Martel dévoile les secrets de famille du Vatican et l'omniprésence de l'homosexualité au plus haut niveau de l'Eglise. "On est face à une communauté gay. […] C’est parce que l’homosexualité est condamnée par l’Eglise que l’on a la clé du système", explique-t-il.  L'auteur parle d'"un puzzle""chaque pièce doit être rassemblée de Cuba à l'Espagne" pour comprendre.

Dans ce "Fifty Shades of Gay", comme Frédéric Martel l'a lui-même qualifié, les prêtres et cardinaux "sont victimes d'un système de mensonges, de schizophrénie". Il insiste sur les nuances à apporter.

Le journaliste Frédéric Martel, auteur de de \"Sodoma : Enquête au cœur du Vatican\", le 20 février 2019.
Le journaliste Frédéric Martel, auteur de de "Sodoma : Enquête au cœur du Vatican", le 20 février 2019. (TIZIANA FABI / AFP)