Cet article date de plus d'un an.

Canada : la douloureuse mémoire des enfants autochtones

Publié
Canada : la douloureuse mémoire des enfants autochtones
Canada : la douloureuse mémoire des enfants autochtones Canada : la douloureuse mémoire des enfants autochtones (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Alors qu’il entame un voyage au Canada, le pape François devra évoquer la question des enfants autochtones, qui ont subi des violences multiples dans les pensionnats catholiques privés, pendant 150 ans.

‘Je vous invite à venir au Canada pour vous excuser auprès des survivants des pensionnats’. C’est lors d’une de ses visites au Vatican que Wilton Littlechild a invité le Pape à se rendre au Canada. Cet avocat en droit des autochtones est un survivant des pensionnats. Comme lui, ils sont nombreux à espérer beaucoup de cette visite. "Une fois qu’il y aura les excuses et le pardon, alors les gens commenceront à ressentir un sentiment de guérison."

150 000 enfants arrachés à leur famille

L’histoire de ces pensionnats catholiques réservés aux autochtones, les premiers habitants du Canada, débute au XIXème siècle. Les enfants sont séparés de leur famille, n’ont plus le droit de pratiquer leurs langues ou de pratiquer leurs coutumes. La violence, les viols ou encore les maladies font des ravages parmi les enfants. Au moins 4 000 enfants y auraient perdu la vie. "C’était une institution de torture des êtres humains, des esprits des enfants", raconte Elisapie, une artiste inuk. En mai 2021, les restes de 215 enfants sont retrouvés sur ce site, un ancien pensionnat de Colombie Britannique. Une découverte qui choque tout un pays. En l’espace d’un siècle, 150 000 enfants ont été arrachés à leur famille. Une politique éducative qualifiée de génocide culturel par une commission d’enquête en 2015.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.