VIDEOS. Les meilleures séquences du "Daily Show" de Jon Stewart

Le "Daily Show", c'est fini pour Jon Stewart. L'animateur américain présente ce soir sa dernière émission. Retour sur neuf moments marquants de son journal télévisé parodique.

Le président Barack Obama discute avec Jon Stewart sur le plateau du \"Daily Show\", le 21 juillet 2015, à New York. 
Le président Barack Obama discute avec Jon Stewart sur le plateau du "Daily Show", le 21 juillet 2015, à New York.  (EVAN VUCCI/AP/SIPA)

Jon Stewart fait ses adieux. L'animateur présente,  jeudi 6 août, son dernier "Daily Show" après l'avoir animé pendant dix-sept ans. L'annonce de son retrait de l'émission satirique (qui, elle, se poursuivra à l'automne) avait surpris tout le monde, le 10 février 2015. C'est "la plus longue période durant laquelle j’ai gardé un job", avait-il souligné.

A l'origine présenté par Craig Kilborn, le programme, lancé en juillet 1996, a connu une ascension fulgurante avec l'arrivée de Jon Stewart. Le "Daily Show" prend alors un virage important. Le présentateur met de côté la pop culture pour s'intéresser à la politique nationale et aux médias américains. La recette est un succès. L'émission devient même la principale source d'informations pour de nombreux jeunes Américains, selon le Pew Research Center. Elle est aussi une source d'inspiration pour de nombreuses émissions, comme "Le petit journal" en France.

Francetv info a sélectionné neuf moments qui ont marqué ce programme culte de la télévision américaine. 

Le premier "Daily Show" de Jon Stewart en 1999

Quand Jon Stewart hérite du "Daily Show" en janvier 1999, personne n'imagine qu'il deviendra le maître du programme jusqu'en 2015. Pour son premier jour de travail, il reçoit le présentateur original du programme, Craig Kilborn, avant que les acteurs (comme Michael J. Fox) et les artistes se pressent dans son émission.

Les attentats du 11-Septembre

La voix est posée, le plateau silencieux. Le 20 septembre 2001, quelques jours après les attentats du 11-Septembre, Jon Stewart doit tout de même tourner son émission. Mais deux ans après son arrivée au "Daily Show", le présentateur n'a aucune envie de rire. Il ne parviendra pas à contenir son émotion devant la caméra. "Heureusement, on pourra couper ça au montage", plaisante-t-il, comme pour se ressaisir. Il conclura son monologue les yeux rougis, sous les applaudissements du public. 

Bush affronte Bush

Dans cette séquence du 28 avril 2003, Jon Stewart met face à face le président George W. Bush et l'ancien gouverneur du Texas et candidat à l'élection présidentielle. "Nous allons avoir un débat honnête et ouvert entre le président des Etats-Unis et l'homme qui, nous le croyons, a les connaissances et les couilles pour se défendre", annonce le présentateur du "Daily Show". Force est de constater que Bush et Bush ont des avis divergents.  

Obama, le premier président américain au "Daily Show"

C'est une forme de consécration pour le programme phare de la chaîne Comedy Central. En octobre 2010, Jon Stewart invite Barack Obama. Il sera le premier président en fonction à se rendre au "Daily Show". Dans cette interview, le présentateur interroge le président sur son action après deux ans passés à la Maison Blanche, et plus particulièrement sur la réforme du système de santé qu'il considère alors trop "timide". Obama a rendu une dernière fois visite à Jon Stewart le 21 juillet 2015. 

L'interview de Malala Yousafzai

L'entretien "exclusif" a marqué les téléspectacteurs. "Son interview avec Malala Yousafzai est peut-être le moment le plus poignant du 'Daily Show'", estime un internaute, cité par le Guardian (en anglais). Au cours de l'émission diffusée le 10 octobre 2013, le présentateur s'efface pour laisser la jeune militante pakistanaise des droits des femmes et des enfants s'exprimer.

Une longue rivalité avec la chaîne Fox News

Au cours de ses émissions, Jon Stewart s'est attaqué à plusieurs reprises à la chaîne conservatrice Fox News. Une rivalité entretenue et mise en scène à chaque fois que Bill O’Reilly, présentateur de Fox News, venait sur le plateau du "Daily Show". A chaque fois qu'il était invité, les téléspectateurs étaient au rendez-vous pour assister à une interview qui promettait d'être amusante.

L'absence d'Obama après les attentats en France

Les dirigeants d'une cinquantaine de pays sont à Paris, le 11 janvier 2015, pour rendre hommage aux victimes des attentats qui ont frappé la France. Mais un homme est étrangement absent du cortège. Barack Obama n'a pas fait le déplacement et Jon Stewart n'épargne pas le président américain dans cette émission diffusée deux jours après le rassemblement. "Comment est-ce possible qu'Obama n'y soit pas ? Regardez devant combien de leaders mondiaux il aurait pu s'incliner et s'excuser !" s'exclame-t-il. 

L'annonce de son départ en février 2015

Comme à chaque émission, Jon Stewart se lance dans son exercice de monologue favori. Sauf que ce 10 février 2015, il s'apprête à faire "une grande annonce" : il arrête de présenter le "Daily Show". Jon Stewart a décidé qu'il était temps de céder son fauteuil de présentateur.

Les émeutes à Baltimore

Bagarres, voitures calcinées, les images des émeutes qui ont lieu dans la ville de Baltimore (Maryland) après la mort de Freddie Gray, tournent en boucle à la télévision américaine. Dans cet épisode du 29 avril 2015, Jon Stewart se moque des présentateurs des journaux télévisés qui évoquent une situation chaotique. Non, les images ne présentent pas une zone de non-droit, mais "des fans de l'équipe de football américain du Michigan", plaisante l'animateur vedette.