Cet article date de plus de dix ans.

Une cargaison d'uranium radioactif va voguer des USA vers la France, dit Greenpeace

L'organisation écologiste annonce le départ imminent d'un cargo chargé de 180 kg d'uranium enrichi à 93%. Un transport organisé par Areva dans un bateau bon pour la casse, d'après Greenpeace.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Les militants de Greenpeace ont manifestement une double raison de s'inquiéter. Il y a le contenu : cette cargaison de "180 kg d'uranium de qualité militaire enrichi à 93% ", selon Yannick Rousselet, chargé des questions nucléaires dans l'organisation écologiste. "De quoi faire plusieurs bombes nucléaires ", ajoute-t-il. Et il y a le contenant : ce cargo britannique baptisé Oceanic Pintail, vieux de 25 ans, et destiné à la casse, affirme l'organisation, alors que celui-ci s'apprête à traverser l'Atlantique. Circonstance aggravante : ce convoi maritime voyagerait seul, sans navire d'accompagnement, comme c'est habituellement le cas dans ce genre de transport délicat. 

Ce voyage est censé avoir été organisé par Areva. Mais interrogée par l'AFP, l'entreprise reste muette. Greenpeace en revanche affirme connaître le périple de cette cargaison radioactive. Le bateau devrait mettre six jours à atteindre Cherbourg, avant de partir pour l'institut Laue-Langevin de Grenoble où l'uranium devrait servir à un réacteur de recherche. Selon Greenpeace, le dernier convoi en provenance des Etats-Unis date de 2006. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.