Fusillade de Pittsburgh : après le drame, l'émotion

La haine d'un seul homme aura donc fait 11 morts et six blessés. Les États-Unis sont endeuillés par la pire attaque antisémite de leur histoire : le drame de Pittsburgh, en Pennsylvanie, survenu samedi 27 octobre. L'émotion est très vive, en particulier dans la communauté juive.

FRANCE 2

Des sanglots et une immense douleur. C'est toute une communauté, toute une ville, qui tente de se soutenir, de se réconforter, rassemblée à quelques centaines de mètres de la synagogue Tree of Life, là où a eu lieu la pire attaque antisémite de l'histoire des États-Unis, samedi 27 octobre. Des membres de la communauté juive, de simples habitants, de Pittsburgh à Washington, ont participé à des veillées à travers le pays, unis dans une même douleur face à l'antisémitisme.

Les drapeaux mis en berne

Samedi 27 octobre, 11 personnes ont été tuées et six blessées, dont plusieurs membres des forces de l'ordre. La police a diffusé un échange radio qui montre la violence de l'assaut. À ce moment-là, le tireur a déjà fait plusieurs victimes parmi les fidèles. Les secours arrivent en urgence. Le tireur se rendra au bout de quelques minutes. À travers tout le pays, les drapeaux ont été mis en berne pour honorer la mémoire des victimes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des habitants de Pittsburgh (Pennsylvanie, États-Unis) se recueillent non loin de la synagogue prise pour cible lors de l\'attaque antisémite survenue samedi 27 octobre.
Des habitants de Pittsburgh (Pennsylvanie, États-Unis) se recueillent non loin de la synagogue prise pour cible lors de l'attaque antisémite survenue samedi 27 octobre. (FRANCE 2)