Quand Obama joue la comédie avec... l’humoriste cubain Pánfilo

Le président des Etats-Unis, Barack Obama, a entrepris le 20 mars 2016 un voyage de trois jours à Cuba. Peut-être pour détendre l’atmosphère, qui pourrait être un peu crispée au début, avec son homologue cubain Raúl Castro, Obama s'est prêté au jeu d'un petit sketch avec le célèbre humoriste cubain Pánfilo…

Le comique cubain Pánfilo et le président américain Obama en train de se parler au téléphone
Le comique cubain Pánfilo et le président américain Obama en train de se parler au téléphone (Copie d'écran Youtube (mise en ligne 19 mars 2016))
Initialement, la vidéo du sketch a été mise en ligne le 19 mars sur Facebook par l'ambassade américaine à La Havane et reprise sur le compte Youtube du site officiel cubain Cubadebate. Sous le titre duquel on lit, en ligne: «Contra el Terrorismo Mediático» («Contre le terrorisme médiatique»). Malgré le rapprochement avec les USA, la Guerre froide n’est pas totalement oubliée dans les sphères du pouvoir castriste…


Dans cette vidéo de trois minutes, sous-titrée en anglais quand les deux personnages parlent espagnol, et en espagnol quand ils parlent anglais, le comique Pánfilo simule un appel à la Maison blanche. Surprise: c’est Barack Obama en personne qui décroche…

Les deux hommes se mettent alors à dialoguer, Pánfilo faussement intimidé et Obama mi-sérieux, mi-amusé, dans une forme de sketch à l’humour un brin potache, qui paraîtra un peu rétro aux Français. En leur rappellant les grandes heures de la télévision des années 70…

Extraits            
- «Oui, c'est le président Obama.»

- «Oh mon Dieu! Je parle avec Obama!», s'exclame le comédien. «Ah, vous êtes le président Obama?»

- «Oui, le vrai Obama. Qui est-ce?»

- «C'est Pánfiló, de Cuba»

- «Le vrai Pánfilo de l’émission télévisée?»

- «De l’émission télévisée... Il me connaît!»

Et le président américain de poursuivre, cette fois en espagnol:
- «Ce n'est pas possible, comment allez-vous?»
 
- «Je suis content que vous veniez», répond Pánfilo, avant de recommander au président américain de ne pas enregistrer de bagages. «Sinon, vous allez être bloqué à l'aéroport!», ajoute le comique.

Celui-ci invite le locataire de la Maison Blanche à séjourner chez lui «avec Michelle». «Je pourrai vous prêter mon lit, qui est un lit double», ajoute le comique. «Mais pour qu’elle soit à l’aise, il faudrait alors que Michelle dorme du côté de la commode. Car de l’autre côté du lit, il y a un ressort qui dépasse et me gêne quand je dors». Histoire de dire, sans doute, qu’il n’est pas si facile de changer de literie à Cuba, toujours touché par l'embargo américain instauré en 1962…
              
Pánfilo est un personnage très populaire interprété par l'acteur Luis Silva. Son émission hebdomadaire, «Vivir el cuento» («Vivre l'histoire»), commente avec ironie le quotidien parfois difficile des Cubains.

La visite de Barack Obama à Cuba, qui doit durer trois jours, est la première d'un président des Etats-Unis d’Amérique depuis celle de Calvin Coolidge en 1928. Elle doit sceller le rapprochement spectaculaire engagé fin 2014 entre les deux anciens ennemis de la Guerre froide.