Présidentielle américaine : la bataille fait rage en Pennsylvanie

Sur le terrain, la bataille se mène jusqu'au scrutin du mardi 8 novembre dans les États indécis, comme la Pennsylvanie. Les soutiens des deux candidats ne ménagent pas leurs efforts. Chaque voix compte.

France 3

Le QG de campagne du parti républicain ne désemplit pas dans le Comté de Bucks en Pennsylvanie (États-Unis) avant l'élection présidentielle américaine de mardi. Les volontaires viennent même des États voisins pour prêter main-forte. Venue du New Jersey, Kerry, manager en construction navale, et Vincent, banquier, ne se connaissent pas, mais sont d'accord sur l’essentiel. Leur mission : quadriller cette banlieue de Philadelphie, convaincre les indécis s'ils en trouvent et s'assurer que les partisans de Trump voteront bien.

Deux armées de volontaires

Ce quartier de classe moyenne semble acquis au businessman milliardaire, y compris pour une famille d'origine indienne immigrée il y a dix ans et qui vit ici son rêve américain. Tout aussi loin du bastion démocrate de Philadelphie, dans une autre banlieue très disputée du Comté du Delaware en Pennsylvanie, un local de campagne pour illary Clinton. Là encore, des volontaires sont venus parfois de loin, de Californie même, pour faire du porte-à-porte. D'autres s'assurent au téléphone que tous les démocrates se déplaceront jusqu'aux urnes. Le plus gros enjeu : convaincre les communautés latino-américaines et afro-américaines.

Le JT
Les autres sujets du JT