"Vous causez de la souffrance et vous divisez" : David Lynch rétropédale sur Donald Trump

Le célèbre réalisateur avait déclaré que le président américain pourrait rester dans l'histoire comme l'un des plus grands présidents américains de tous les temps, mais il assure que ses propos ont été sortis de leur contexte.

Le réalisateur David Lynch, le 17 novembre 2017 à Kiev (Ukraine).
Le réalisateur David Lynch, le 17 novembre 2017 à Kiev (Ukraine). (SERGII KHARCHENKO / NURPHOTO / AFP)

Un virage à 180 degrés. David Lynch a accusé, mardi 26 juin, Donald Trump de "causer de la souffrance et de diviser" le pays. Le mythique réalisateur avait pourtant déclaré samedi au quotidien britannique The Guardian (en anglais) que Donald Trump pourrait rester dans l'histoire comme l'un des plus grands présidents américains de tous les temps.

Dans cette interview, le metteur en scène de Blue Velvet et Mulholland Drive, âgé de 72 ans, se dit indécis sur le travail fait par le magnat républicain. Cependant, il juge que son arrivée au pouvoir pourrait ouvrir la voie à des réformes majeures. Le président américain s'était délecté de ces propos sur Twitter.

"J'aimerais qu'on puisse s'asseoir et discuter"

Mais mardi, David Lynch a affirmé que ses propos avaient été sortis de leur contexte. "Malheureusement, si vous continuez sur la même voie, vous n'aurez pas de possibilité de ressortir comme l'un des plus grands présidents", écrit le créateur de la série culte Twin Peaks sur Facebook.

"Ce serait triste pour vous et pour le pays. Vous causez de la souffrance et vous divisez", ajoute-t-il, s'adressant directement au président américain : "J'aimerais qu'on puisse s'asseoir et discuter tous les deux." "Vous pouvez unir votre pays. Votre âme chantera", précise-t-il encore. Avant de conclure : "J'espère que vous prendrez cela à cœur. Tout ce que vous devez faire est de traiter les gens comme vous aimeriez être traité."