VIDEO. Quand l'horloge de l’Apocalypse s'affole

Après l'élection de Donald Trump, les scientifiques du magazine "The Bulletin of the Atomic Scientists" ont décidé d'avancer les aiguilles de trente secondes. 

Un peu plus proche de la fin du monde. L'horloge de l'Apocalypse a été avancée de trente secondes, jeudi 26 janvier, pour s'arrêter à 23h57 et trente secondes. Une heure inquiétante quand on sait que, dans ce mécanisme, minuit symbolise le cataclysme planétaire. La célèbre horloge du magazine The Bulletin of the Atomic Scientists (BAS) est un dispositif créé en 1947, au lendemain de la seconde guerre mondiale. L'objectif : alerter sur les menaces nucléaires liées à la guerre froide.

Chaque année, les scientifiques du BAS réfléchissent donc à avancer ou reculer l'heure de l'Apocalypse. Et, pour décider, ils prennent en considération plusieurs facteurs : les menaces nucléaires, le réchauffement climatique, la biosécurité, le terrorisme biologique et les autres menaces. Cette année, l'horloge a été avancée à cause de l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche.

"Une ignorance grandissante de l'expertise scientifique"

"Les déclarations et actions de Donald Trump pendant la transition sont en totale rupture avec ses prédécesseurs", jugent les scientifiques, citant ses commentaires "déplacés" sur les armes nucléaires. En décembre, le nouveau président américain avait dit vouloir accroître l'arsenal de son pays. Pour eux, le milliardaire républicain a également montré "une tendance troublante à ignorer ou à rejeter les conseils d'experts sur la sécurité internationale". Par ailleurs, les scientifiques s'inquiètent "du réchauffement climatique" et de "l'ignorance grandissante de l'expertise scientifique".

Mais, l'horloge qui avance, ce n'est pas une première. En 1953, elle était très proche de minuit. Les Etats-Unis venaient de produire la bombe à hydrogène. C’est le contraire en 1963, avec la fin de la crise des missiles de Cuba. La tension redescend, l’horloge recule. En 1984, nouveau coup de froid entre le bloc de l'Est et le bloc de l'Ouest. L’horloge avance. En 1991, c’est la chute de l’URSS. Tout le monde se détend. L’horloge fait un bond en arrière. Donc même si en 2016 minuit se rapproche, il ne faut pas perdre espoir pour 2017.

Horloge de l\'apocalypse. 
Horloge de l'apocalypse.  (WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)